Un homme tenant une lampe de poche observe les étoiles

Bienfaits sur la santé du ciel nocturne

Le billet d’aujourd’hui provient de Sarah McMichael, notre coordonnatrice de Santé des parcs, santé des populations.

Mon souvenir de camping le plus mémorable n’est pas un feu de camp crépitant, un belvédère panoramique ou une magnifique plage sablonneuse.

C’est quelque chose qui est arrivé à 3 h au parc provincial du Lac-Supérieur.

En sortant de ma tente pour aller aux toilettes tard le soir, j’ai remarqué quelque chose de différent dans le ciel au-dessus de ma tête. Il y avait des étoiles.

BEAUCOUP d’étoiles.

En fait, je ne crois pas avoir jamais vu autant d’étoiles en même temps.

Paysage stellaire au lac Rabbit Blanket du parc provincial du Lac-Supérieur
Photo : Paula Trus

Durant cet instant, j’ai été frappé par un sentiment d’émerveillement devant la noirceur immaculée du ciel et le kaléidoscope apparemment sans fin des objets célestes au-dessus de moi.

Je ne pouvais pas détourner le regard.

Rien n’égale le sentiment de regarder un formidable ciel étoilé. Et, au-delà des sentiments positifs, le ciel nocturne est bénéfique pour la santé des humains, des animaux et de l’environnement.

Examinons quelques-uns des bienfaits sur la santé du ciel nocturne.

Bienfaits sur la santé des humains

Nous connaissons tous l’éclairage familier des lumières de la ville à l’horizon. C’est ce que l’on appelle la pollution lumineuse, laquelle est causée par la lumière artificielle des centres urbains qui remplit le ciel nocturne normalement sombre.

Tente éclairée à travers les arbres la nuit

Lorsque l’on s’évade de la ville vers des espaces naturels comme les parcs provinciaux, le ciel devient beaucoup plus sombre. C’est bon pour la santé, et ce, pour plusieurs raisons.

Pendant des millions d’années sur la Terre, le corps humain a évolué en profitant de la lumière pendant le jour et de la noirceur pendant la nuit. C’est ce que l’on appelle aussi l’horloge biologique ou le rythme.

Cette horloge affecte notre physiologie de nombreuses façons, notamment la structure du sommeil, la sécrétion hormonale, les habitudes alimentaires et la digestion, ainsi que la température corporelle.

On a relié à diverses maladies chroniques le fait d’avoir une horloge biologique irrégulière, notamment les troubles du sommeil, l’obésité, le diabète, la dépression, le trouble bipolaire et la dépression saisonnière.

Trois hommes assis sur une roche, autour d’un feu de camp

Avez-vous déjà remarqué que nous dormons mieux lorsque nous sommes en camping? Cela est dû au fait que nous sommes davantage exposés à l’obscurité pendant la nuit.

L’exposition à la lumière artificielle pendant la nuit interfère avec l’horloge biologique, tandis que l’exposition à l’obscurité la rétablit. En camping, l’obscurité du parc aide réellement notre horloge biologique à fonctionner de façon plus naturelle. Une meilleure horloge biologique se traduit par un meilleur sommeil, lequel contribue à un meilleur état de santé global.

En dormant, nous produisons de la mélatonine. C’est une substance chimique aux propriétés anticancérigènes dont la production est plus efficace dans l’obscurité. Certaines études commencent à établir le lien entre la pollution lumineuse et les taux de cancer.

Ce n’est pas bon que pour nous!

La noirceur est également importante pour de nombreuses autres espèces.

Petite nyctale
Petite nyctale

L’évolution a fait que de nombreuses espèces ont besoin de périodes de noirceur ininterrompues pendant la nuit. Par exemple, les animaux nocturnes comme les chauves-souris, les loups et les hiboux se fient sur la noirceur pour survivre.

Les changements à la durée de la nuit attribuables au passage des saisons aident les plantes à se préparer pour le printemps et l’automne, et fournissent des signaux importants à certains animaux qui marquent par exemple le début de la période d’accouplement chez les amphibiens et de la migration chez les oiseaux.

La protection de l’obscurité est essentielle à l’intégrité écologique. Lorsque nous avons une intégrité écologique, nous profitons d’un environnement sain qui soutient une population en santé et une économie prospère.

Réserves de ciel étoilé

Les parcs provinciaux offrent d’importantes possibilités de protéger le ciel nocturne. Cela est dû au fait que les terres au sein de Parcs Ontario sont en grande partie protégées contre le développement.

Étoiles de Killarney

En 2018, Parcs Ontario a désigné deux parcs à titre de réserves de ciel étoilé : le parc provincial Killarney et le parc provincial du Lac-Supérieur. Cette désignation de la Société royale d’astronomie du Canada signifie que ces emplacements sont axés sur la préservation et la protection du ciel nocturne.

Les parcs provinciaux sont les endroits parfaits pour découvrir la splendeur naturelle du ciel nocturne.

Pour en savoir plus au sujet des observations astronomiques de Parcs Ontario, cliquez ici.