Balade hivernale le long d’un lac Supérieur gelé

Le billet d’aujourd’hui a été rédigé par Bob Elliott, directeur de ce pays des merveilles qu’est en hiver le parc provincial du Lac-Supérieur.

De temps à autre, les hivers de la région du lac Supérieur sont assez froids pour que gèlent les eaux de Gitchee Gumee, ce qui donne l’occasion, tout à fait magique, de marcher sur la glace du lac d’eau douce le plus étendu au monde.

L’hiver 2017-2018 a été assez froid pour mettre en œuvre cette magie.

L’hiver 2014-2015 a été le rêve ultime des randonneurs sur la glace; le vortex polaire a fait geler 95 % du lac Supérieur et il y a eu littéralement des dizaines et des dizaines de grottes de glace sur les rives nord de la baie Old Woman, dans le parc provincial du Lac-Supérieur.

ice cave

La baie Old Woman, avec ses falaises imposantes, est un des lieux représentatifs du parc provincial du Lac-Supérieur. Elle figure sur le logo du parc.

Début mars, une promenade sur la glace de la baie Old Woman a révélé d’intéressantes formations de glace. Juste devant les hautes falaises, l’eau avait gelé et formé des motifs très inusités.

ice formation

Des glaçons déchiquetés évoquant des doigts saillaient à tous les angles, et une formation opaque ressemblait même à des bois d’orignal. Fabuleux!

ice formation

Les falaises imposantes de la baie Old Woman sont magnifiques, qu’on les voie depuis la plage, depuis l’eau ou depuis un des belvédères, sur le sentier de randonnée Nokomis. Pouvoir marcher sur la glace, se tenir au pied des falaises et lever le regard tout en haut… eh bien, de ce point de vue différent, leur hauteur vous saute tout à coup aux yeux.

Si vous voulez marcher toute une journée sur la glace, rendez-vous au-delà des falaises, faites le tour de la pointe et dirigez-vous vers le sud sur environ 5 km, jusqu’au ruisseau Till. Celui-ci est très pittoresque, avec sa pierre rougeâtre et sa petite plage de rochers, à l’embouchure du ruisseau. Il y a un emplacement de camping à cet endroit, sur une petite plage de galets juste au sud du lieu où le ruisseau se jette dans le lac Supérieur.

Till Creek -- summer
Chute du ruisseau Till — été

Par une belle et calme journée d’été, le ruisseau Till constitue la destination d’une agréable journée en canot depuis la baie Old Woman. Bien entendu, tout a un aspect différent en hiver, le paysage étant couvert de neige et de glace.

frozen waterfall
Chute du ruisseau Till — hiver

Après avoir monté durant une dizaine de minutes le long du ruisseau Till, vous arriverez à la chute, jolie cascade entièrement gelée et recouverte de glace en hiver. Vous n’aurez peut-être pas besoin de raquettes pour redescendre sur la glace jusqu’au ruisseau Till, mais vous aurez certainement besoin de vos « gougounes boréales » pour monter jusqu’à la chute.

Lorsque l’état de la glace est favorable, il y a beaucoup d’autres endroits où se promener sur la glace dans le parc provincial du Lac-Supérieur. Le côté nord de la baie Old Woman, jusqu’à l’île Entrance et au havre Brûlé, offre une agréable randonnée. On trouve souvent des grottes et d’autres formations de glace, et les gros rochers et les parois rocheuses sont recouverts de glace.

ice-covered rocks

Les pictogrammes autochtones du rocher Agawa sont un autre incontournable lorsque le lac Supérieur est gelé. Descendez le chemin en raquette jusqu’à l’anse Sinclair, puis faites le tour de la pointe jusqu’aux pictogrammes. Lorsqu’on se tient sur la glace, « le Rocher » est bien différent de ce qu’il est en été.

rockface with snow

Les hivers du nord de l’Ontario peuvent être longs et froids, mais lorsque les conditions sont bonnes et que le lac Supérieur gèle, ceux qui ont la chance de voir le parc au cours de la quatrième saison ont droit à des paysages magnifiques.

ice caves

Soyez prudents!

Avant d’aller sur la glace, vérifiez toujours l’état de cette dernière (n’oubliez pas : le lac Supérieur ne gèle pas toujours en hiver), habillez-vous chaudement et dites à quelqu’un où vous allez.