Autrefois et maintenant : les panneaux de signalisation d’entrée de parc

En route vers votre parc de prédilection, vous pouviez avoir l’impression de rentrer à la maison en apercevant le panneau de signalisation d’entrée du parc. Aujourd’hui, nous examinons certains panneaux de signalisation d’entrée de Parcs Ontario et la façon dont ils ont évolué au fil du temps!

Chaque parc est unique, de même que les nombreux panneaux de signalisation d’entrée de parc. Devant la multiplicité des choix, le présent billet souligne un seul panneau de signalisation issu de chaque zone du réseau de Parcs Ontario.

Des champs à la forêt

Le parc provincial Emily est situé près de Peterborough, au cœur des Kawarthas.

C’est difficile à voir, mais sur la photo historique ci-dessous, le panneau indique « Department of Lands and Forests » sous « Emily Provincial Park ». Le ministère des Terres et Forêts a supervisé les parcs provinciaux jusqu’à ce qu’ils se réorganisent en 1972 pour devenir le ministère des Richesses naturelles.

Photo en noir et blanc d’un champ avec des ronces, quelques clôtures, un drapeau et un panneau indiquant Emily Provincial Park.
Le parc provincial Emily, autrefois

Avant que le parc Emily devienne un parc provincial en 1957, le terrain consistait en des champs agricoles. Comme vous pouvez le voir sur la photo historique, il y a très peu d’arbres.

Nouveau panneau de signalisation du parc portant le logo de Parcs Ontario, indiquant Emily, entouré d’arbres à feuilles caduques.
Le parc provincial Emily, maintenant

Avec l’aide du personnel du parc au début, des arbres et des arbustes ont été plantés le long des limites du parc afin de restaurer le terrain à l’état naturel. Vous pouvez voir sur la photo moderne de l’entrée du parc que le parc s’est transformé, passant de champ à forêt.

Étendue d’eau avec le rivage bordé par la forêt, au crépuscule.
Vue de Pigeon River depuis le quai dans le parc provincial Emily

Explorez les sentiers d’interprétation Marsh et Fern pour découvrir la flore actuelle du parc provincial Emily.

Un rappel des jours révolus

Situé dans le Nord-Ouest de l’Ontario, sur la rive nord du lac Supérieur, le parc provincial Neys est riche en histoire culturelle. Les panneaux de signalisation du parc provincial Neys sont montés sur d’anciens rondins de mât utilisés à l’époque de l’abattage forestier, et témoignent ainsi de l’histoire de l’exploitation forestière dans la région.

Photo granuleuse d’un panneau de signalisation brun foncé portant le logo trifolié jaune de l’Ontario et l’inscription jaune « Neys Provincial Park » -- accroché à un grand rondin massif.
Le parc provincial Neys, autrefois

Le panneau de signalisation ci-dessus montre l’ancien logo de l’Ontario et indique « Ministry of Natural Resources » — l’appellation Parcs Ontario n’existait pas encore!

Panneau de signalisation vert indiquant Neys, avec le logo de Parcs Ontario, soutenu par deux grands rondins, par un après-midi ensoleillé d’hiver.
Le parc provincial Neys, maintenant

La signalisation la plus récente à l’entrée du parc provincial Neys souligne le logo actuel de Parcs Ontario adopté en 1996.

Vue de l’eau depuis une plage de sable blanc, avec des débris naturels éparpillés et un rivage boisé au loin.
Le parc provincial Neys

Des illustrations différentes — regardez attentivement

Le panneau de signalisation d’entrée originale du parc provincial Samuel de Champlain date de 1966. À la droite du panneau, on peut voir une illustration de Samuel de Champlain, l’explorateur français et fondateur de la Nouvelle-France. Samuel de Champlain était l’un des premiers Européens à traverser la rivière Mattawa.

Photo en noir et blanc du panneau du portail avant d’entrée du parc Samuel de Champlain, avec une représentation de l’explorateur sur le côté.
Le parc provincial Samuel de Champlain, autrefois

À la fin des années 80, l’illustration de Samuel de Champlain a été modifiée pour celle d’un « voyageur anonyme ». Le voyageur a été choisi pour commémorer la culture des voyageurs – solide, fanfaronne, joviale et extrêmement travaillante, malgré des journées de 16 heures à pagayer dans des immenses canots en écorce de bouleau et à porter des tonnes de biens aux sites de portage.

Nouvelle version du panneau de signalisation avec l’explorateur représenté sur le côté, mais comprenant le logo de Parcs Ontario.
Panneau Samuel de Champlain et illustration d’un « voyageur anonyme »

La rivière Mattawa était considérée comme étant l’une des routes de canotage les plus dangereuses et difficiles au Canada. Son rôle était important, car les voyageurs ont utilisé cette route pour la traite de fourrures pendant 400 ans.

Deux personnes dans un canot bleu pâle le long du rivage, observant la forêt avec des jumelles.
Le parc provincial Samuel de Champlain

Les visiteurs du parc Samuel de Champlain peuvent en apprendre davantage sur l’histoire du commerce des fourrures dans la vallée de Mattawa grâce à des activités d’interprétation d’aventures de voyageurs et en visitant le centre d’accueil de la rivière Mattawa.

Maçonnerie originale

Établi en 1970, le parc provincial Chutes est le seul parc provincial entre Sudbury et Sault Ste. Marie sur la route Transcanadienne.

Photo en noir et blanc d’un panneau de signalisation foncé indiquant Chutes Provincial Park, sans logo, flanqué de piliers de pierre et comprenant un garde de parc en arrière-plan.
Le parc provincial Chutes, autrefois

La maçonnerie originale de ce panneau de signalisation d’entrée a résisté à l’épreuve du temps.

Panneau de signalisation vert avec le logo de Parcs Ontario appliqué sur un fond blanc, flanqué de deux piliers de pierre.

Le parc provincial Chutes, maintenantSitué à seulement 1 km de la route Transcanadienne, le parc provincial Chutes présente un sentier de 6 km donnant vue sur les cascades pittoresques de la chute.

Eau blanche dévalant sur les rochers d’une rivière dont la rive est parsemée de conifères.
Le parc provincial Chutes

Reflet du patrimoine agricole

Le parc provincial Point Farms est situé dans le Sud-Ouest de l’Ontario, sur le lac Huron. La conception de ce panneau de signalisation est unique et rappelle une grange.

Panneau de signalisation brun de la province de l’Ontario avec l’ancien logo, indiquant Point Farms Provincial Park, appliqué sur des planches de grange et couvert de bardeaux de bois.
Le parc provincial Point Farms, autrefois

Cette photo, prise dans les années 1970, était la première version d’un panneau de signalisation d’entrée pour Point Farms. Le plan directeur original du parc indiquait que la signalisation du parc devait refléter la vocation agricole de la région.

Panneau de signalisation vert de Parcs Ontario avec le logo, indiquant Point Farms, appliqué sur une structure faite de planches de grange et de bardeaux de bois.
Le parc provincial Point Farms, maintenant

Jusqu’à ce jour, le panneau de signalisation d’entrée intègre des planches de grange, rappelant la grange Stirling bâtie en 1889 (toujours dans le parc).

Champ de fleurs sauvages, de ronces et de broussailles, parcouru d’une clôture de ferme, par une journée d’été ensoleillée.
Le parc provincial Point Farms

Il y avait plusieurs fermes sur la propriété qui est maintenant le parc provincial Point Farms. Des rangées de clôtures, des lignes d’arbres et des pommiers sont des legs de ces anciennes propriétés rurales.

Bien que les panneaux de signalisation du parc aient changé et évolué au fil du temps, la raison d’être de la création de parcs provinciaux demeure toujours de répondre au désir de préserver et d’apprécier le patrimoine naturel et culturel de l’Ontario.

Partagez vos photos de panneaux de signalisation d’entrée!

Avez-vous des photos d’époque des panneaux de signalisation d’entrée du parc au fil des ans, ou avez-vous une liste de projets concernant Parcs Ontario pour cette année? Photographiez les panneaux de signalisation d’entrée de parc pour vous souvenir des parcs que vous avez visités!