5 faits intéressants à propos des scinques

Si vous avez déjà vu un scinque pentaligne, vous savez à quel point ils sont jolis!

Le scinque pentaligne, qui ressemble un peu à une salamandre, est la seule espèce de scinque indigène en Ontario. Bien que les chercheurs continuent à étudier les scinques, nous ne savons pas grand-chose sur leur quotidien, particulièrement pour la période de septembre à mai pendant laquelle ils hibernent.

Voici cinq faits intéressants que nous SAVONS cependant sur les scinques pentalignes. Ils nous ont été communiqués par Alistair MacKenzie, superviseur de la gestion des ressources au parc provincial The Pinery.

1. Leur habitat

En Ontario, vous trouverez des scinques pentalignes dans la région des Grands Lac et du Saint-Laurent et le long des rives du lac Érié. Ils vivent sous des roches, des arbres tombés et des feuilles.

2. Les scinques sont solitaires

Tout comme les grenouilles, les scinques traversent la vie en solitaires, sauf pendant la période de reproduction, en mai et juin.

La femelle pond jusqu’à une douzaine d’œufs dans un nid qu’elle aménage sous des pierres ou des rondins. Mais là s’arrête son rôle de mère! Lorsque les petits sortent de l’œuf, ils doivent se débrouiller seuls pour trouver leur nourriture et éviter les prédateurs.

3. Les scinques apportent une touche de couleur

Au début de leur existence, les scinques ont une queue d’un bleu métallique vif et cinq rayures de couleur pâle, de la pointe de leur tête jusqu’à leur queue.

En vieillissant, la couleur de leur queue et de leur corps devient d’un brun-gris plus uniforme. Ils peuvent atteindre environ 20 cm de long.

skink

4. Les scinques sont diurnes (actifs pendant le jour)

Les scinques passent leur temps à chercher des grillons, des mouches, des larves, des vers et des araignées, et à lézarder au soleil sur des pierres ou des branches d’arbre lorsqu’ils ont besoin de se réchauffer.

Ils ont une vue et un odorat fins et peuvent se déplacer très rapidement, ce qui les aide à attraper leurs proies.

5. Les scinques sont les rois de l’esquive

Ils ont de nombreux ennemis naturels, notamment les renards, les ratons-laveurs, les serpents et les oiseaux de proie, MAIS si un prédateur saisit un scinque par la queue, celle-ci va se briser et se mettre à battre l’air!  Cela distraie le prédateur, ce qui permet au scinque de s’enfuir. La queue va repousser avec le temps, mais ne sera jamais aussi longue qu’avant.

Les scinques sont une espèce en voie de disparition en Ontario

skinkLes deux populations de scinques pentalignes de l’Ontario ont considérablement décliné, au point où ils sont maintenant protégés en vertu de la Loi sur les espèces en voie de disparition.

Une des raisons est la perte d’habitat, mais les scinques pentalignes sont également menacés par les automobilistes et les personnes qui les recherchent pour le commerce des animaux de compagnie.

Si vous avez des renseignements sur le braconnage, veuillez communiquer avec la ligne TIPS du ministère des Richesses naturelles et des Forêts.

Voici comment vous pouvez aider :

Les scinques sont craintifs mais amicaux et ont besoin de notre aide pour survivre.

Vous pouvez :

  • respecter leur habitat en n’enlevant pas les arbres ou le bois tombé et en ne coupant pas les herbes hautes sur votre propriété
  • être vigilant et réduire votre vitesse lorsque vous conduisez un véhicule ou un vélo dans des zones où vous savez qu’ils habitent
  • devenir un citoyen scientifique bénévole et contribuer à enrichir nos connaissances sur les scinques pentalignes en indiquant le lieu et le moment où vous les observez.

Finalement, vous pouvez rapporter un scinque chez vous

skinkÉvidemment, pas un vrai, car c’est illégal!

Mais afin de rendre hommage à ces reptiles, l’animal en peluche de Parcs Ontario cette année est le scinque pentaligne.

Les recettes de la vente sont intégralement utilisées pour l’exploitation de nos parcs, y compris pour la préservation des habitats.

Arrêtez-vous dans le magasin d’un parc près de chez vous et rapportez un scinque à la maison!