10 faits captivants sur les libellules

10 faits captivants sur les libellules

Si vous avez déjà regardé une libellule filer au-dessus de l’eau, vous savez à quel point elles peuvent être fascinantes à regarder!

Mais bien qu’elles soient parmi les plus vieux insectes volants connus – elles existent depuis 250 à 300 millions d’années – les scientifiques commencent à peine à les connaître.

Voici 10 choses que nous savons d’elles :

1. Il existe plus de 5 000 espèces de libellules dans le monde. Environ 130 d’entre elles ont été observées en Ontario.

2. Une des espèces les plus populaires ici est l’anisoptère vert. C’est l’une des libellules les plus faciles à reconnaître à cause de son thorax (la partie centrale de son corps) d’un vert éclatant.

Darner Naiad (larva)
Naïade (larve) d’anisoptère vert. Photo : David Bree

3. On trouve l’anisoptère vert autour des étangs, des lacs et des terres humides de l’Ontario.

4. Certains anisoptères verts migrent vers le sud à l’automne. On peut en voir de grands rassemblements s’élever des herbes sur les rives des Grands Lacs à la fin d’août, et dans des parcs provinciaux comme le parc provincial Presqu’ile, le parc provincial Darlington et le parc provincial Sandbanks. De là, ils descendent le long de la côte est des États-Unis. Leur destination? Probablement le sud des États-Unis, mais personne ne le sait avec certitude.

5. Les libellules ne sont pas faciles à attraper, c’est pourquoi il est difficile de mettre en œuvre des programmes de marquage ou d’installation d’émetteurs, bien que certains soient en cours.

6. De nombreuses espèces de libellules, dont l’anisoptère vert, se regroupent en essaims pour se nourrir ou migrer, un phénomène que l’on peut observer en Ontario au printemps et en automne. Pourquoi? Peut-être pour se protéger des prédateurs mais les scientifiques n’en ont pas la certitude.

Green darner face
Photo : David Bree

7. Les libellules ont un angle de vision de près de 360 degrés.

8. Ce sont d’étonnants voiliers. Elles ont deux paires d’ailes, ce qui leur permet de monter ou descendre à la verticale, de voler en arrière ou la tête en bas et de faire du surplace.

9. Les libellules sont d’excellentes prédatrices. À l’état de larve – stade qui peut durer jusqu’à cinq ans – elles vivent dans l’eau et peuvent manger tout ce qui se présente, notamment des insectes aquatiques, des têtards et des petits poissons. Une fois adulte, elles se nourrissent de mouches, de moustiques, de sauterelles, de papillons, de fourmis volantes, et même d’autres libellules qu’elles attrapent en vol.

dragonfly

10. Les libellules adultes vivent en moyenne cinq semaines.

Vous voulez en apprendre davantage sur les libellules que vous pouvez observer en Ontario?

Procurez-vous un guide pratique. L’Algonquin Field Guide to the Dragonflies and Damselflies of Algonquin Park and Surrounding Area (en anglais seulement) et le Photo Field Guide to the Dragonflies and Damselflies of Southern Ontario (en anglais seulement) sont les plus utilisés ici.

paddleboat on pondPuis rendez-vous au point d’eau, à la zone humide ou à la plage la plus proche avec une paire de jumelles et commencez à observer ces insectes fascinants! L’automne est une excellente saison pour observer les libellules.

Certains de nos parcs offrent des randonnées d’observation des libellules avec un naturaliste en été. Vous pourrez les voir défendre leur territoire, s’accoupler et pondre leurs œufs.

Des questions? #DemandezàunnaturalistePO

Si vous n’arrivez pas à identifier les libellules que vous repérez, prenez une photo, faites-nous-la parvenir par Twitter avec le mot-clic  #DemandezàunnaturalistePO. Un de nos naturalistes sera heureux de l’identifier pour vous.

Les informations d’aujourd’hui nous ont été aimablement communiquées par notre propre naturaliste du parc provincial Presqu’ile, David Bree, qui est fasciné par les libellules depuis des années.

Citoyens scientifiques

green darter dragonfly

Vous aimeriez contribuer à faire progresser les connaissances sur les libellules? Faites part de vos observations sur iNaturalist.

En indiquant quelles sortes de libellules vous avez vues, à quel endroit et en quel nombre, vous aiderez les scientifiques à recueillir des informations importantes.