Ontario Parks logo

L'observation des oiseaux

Birding in Ontario Parks

L'observation des oiseaux dans les parcs de l'Ontario

Le comportement des oiseaux que vous voyez aux mangeoires de votre jardin vous fascine et vous aimeriez en savoir plus sur les oiseaux? Vous cherchez une activité qui vous ferait sortir en plein air et ne vous coûterait pas les yeux de la tête? Si c'est le cas, l'observation des oiseaux pourrait vous plaire, et les parcs de l'Ontario sont pour cela un endroit exceptionnel.

Que vous faut-il?

La liste est très courte, et c'est d'ailleurs un des avantages de cette activité. Voici ce qu'il vous faut :

  • Achetez des jumelles et apprenez à vous en servir avant votre première sortie. Leur prix varie énormément, mais il n'est pas nécessaire de dépenser beaucoup pour des jumelles de base. Exercez-vous à trouver rapidement ce que vous cherchez et à faire rapidement la mise au point, car les oiseaux n'attendent généralement pas que l'on soit prêt à les observer.
  • Apportez un appareil-photo numérique. Cela vous permettra d'étudier plus tard chez vous les oiseaux que vous avez vus et de les identifier.
  • La plupart des parcs provinciaux ont une liste des oiseaux qui y ont été observés. Demandez au personnel du parc s'il en a une.
  • Apportez un carnet, car vous voudrez noter ce que vous aurez vu et où vous l'avez vu.
  • Apportez votre matériel de plein air habituel : chaussures et vêtements appropriés, écran solaire, insectifuge, etc. N'oubliez pas que vous vous resterez assez longtemps debout sans trop bouger lorsque vous observerez des oiseaux. Vous devrez peut-être donc vous habiller plus chaudement que si vous faisiez une vigoureuse randonnée pédestre.

group of birders at Rondeau

Comment commencer?

Le personnel des parcs de l'Ontario a quelques conseils qui vous aideront à progresser et à parfaire votre technique :

  • Assistez à un atelier donné par un observateur d'oiseaux expérimenté. Bon nombre de nos parcs offrent, dans le cadre de leurs programmes de découverte du patrimoine naturel, des randonnées pour l'observation des oiseaux. C'est le cas notamment des parcs qui sont particulièrement bien situés pour l'observation des oiseaux. En sont des exemples les parcs Presqu'ile, Sandbanks, Rondeau, Long Point, MacGregor Point et Sleeping Giant.
  • Multipliez vos chances de voir des oiseaux en commençant par ceux qui sont faciles à repérer et à identifier. Bien des gens commencent par les oiseaux d'hiver. Il y a moins d'oiseaux chez nous en hiver, mais ils sont plus faciles à repérer grâce à l'absence de feuillage. Vos chances seront excellentes aussi pendant les migrations du printemps et de l'automne, car les oiseaux ne sont jamais aussi nombreux ni leurs espèces aussi variées qu'à ces périodes-là. Pendant la saison de la reproduction, normalement en juin, les oiseaux chanteurs sont plus faciles à identifier, car ils arborent leur plus éclatant plumage.
  • Apprenez à identifier les oiseaux d'après leur taille, leur forme ou silhouette, les couleurs de leur plumage, leur chant ou leur voix, et leur type de vol.
  • Joignez-vous au club de naturalistes de votre région.

Où aller?

Le truc pour voir le plus d'oiseaux possible, c'est de visiter de nombreux habitats différents. Aux parcs Rondeau et Long Point, sur les rives du lac Érié, vous pourriez voir des espèces méridionales comme la paruline polyglotte et la paruline orangée (une espèce en voie de disparition). À l'extrême ouest de la province, aux parcs Rushing River et Sioux Narrows, des espèces de prairie comme la pie bavarde, la grue du Canada et le quiscale de Brewer commencent à faire sentir leur présence.

Les parcs en forêt boréale comme Sleeping Giant et Wakami Lake sont fréquentés par des espèces telles que le tétras du Canada, la mésange à tête brune et le moucherolle à ventre jaune. Les chanceux pourraient même y voir une chouette épervière. Le parc Algonquin est un endroit incontournable dans le Sud de l'Ontario pour voir des espèces septentrionales comme le geai gris, une espèce très grégaire. La zone de contact entre le Bouclier canadien et les basses terres de calcaire, où se trouvent (entre autres) les parcs Finlayson Point et Petroglyphs, est un riche territoire pour l'observation des oiseaux. Bien des gens oublient qu'il y a en Ontario un Grand Nord, paysage de toundras et d'eaux salées. Les personnes qui vont dans le Grand Nord, dans des parcs sans personnel ni installations comme les parcs Polar Bear et Tidewater, pourraient y voir un bref instant le lagopède des saules et le bruant de Smith.

female with binoculars at Rondeau

Science citoyenne

L'observation des oiseaux est un domaine où les amateurs sont appelés à jouer un grand rôle dans l'étude et la préservation des espèces.

Le Recensement de Noël Audubon est l'une des plus anciennes enquêtes de science citoyenne au monde. Le personnel du parc Killarney vous invite à vous joindre à lui pour le comptage d'oiseaux qu'il fait chaque année en décembre. Les débutants font équipe avec des observateurs d'oiseaux qui ont de l'expérience. Le parc Algonquin organise lui aussi un comptage d'oiseaux à Noël.

Si l'hiver n'est pas votre truc, vous pourriez vous joindre au personnel du parc Killarney, en juillet, pour son recensement des huards.

Maintes espèces d'oiseaux en Ontario sont en danger à cause de la perte d'habitats et d'autres stress environnementaux. Parcs Ontario joue un grand rôle dans leur protection. Le parc provincial Wasaga Beach est l'un parmi très peu d'endroits en Ontario où niche le pluvier siffleur, une espèce en voie de disparition. Chaque année, des bénévoles aident à protéger ses nids pour qu'il ait les meilleures chances possible de se reproduire.

Ressources :

Festivals

Birding at Rondeau

Parcs Ontario organise de nombreuses activités pour célébrer les oiseaux. Ce sont d'excellentes occasions d'apprendre un tas de choses de son personnel et d'autres passionnés pour l'observation des oiseaux.

Les oiseaux aquatiques sont les premiers oiseaux migrateurs à revenir en Ontario au printemps. Au milieu de mars, le parc Presqu'ile organise son Waterfowl Weekend. Des naturalistes bénévoles vous aideront à observer et à identifier plus de 25 espèces de canards, d'oies et de cygnes.

Plus à l'ouest et plus au sud, sur les rives du lac Huron, le parc The Pinery invite les observateurs d'oiseaux à participer à son festival Return of the Swans (retour des cygnes), pendant les week-ends de mars. Chaque printemps, jusqu'à 80 000 cygnes siffleurs font une halte à la tourbière Thedford, à côté du parc, pendant leur migration vers des lieux de reproduction dans l'Arctique. Les naturalistes du parc sont sur place avec leur longue-vue pour vous permettre d'observer de très près cet oiseau incroyable.

Les cygnes se montrent aussi sur les rives du lac Érié. Pourquoi ne pas faire un saut au parc Rondeau pendant son festival Wings of Spring, au milieu de mars?

En mai, des milliers d'enthousiastes viennent au parc Rondeau pour y observer la magnifique migration du printemps : c'est le Festival of Flight. Des curiosités inattendues comme le gros-bec bleu, vu en 2010, aux espèces qui reviennent chaque année, comme la paruline orangée, riches sont les plaisirs qui attendent les observateurs d'oiseaux.

Bird in Tree

Mai est aussi une occasion pour les observateurs d'oiseaux de revenir au parc Presqu'ile pour le Warblers and Whimbrels Weekend. Vous y verrez le courlis, un oiseau farouche, et de nombreuses fauvettes aux couleurs vives pendant leur migration vers leurs lieux de reproduction, dans le Nord.

Pendant les deux week-ends qui suivent le long week-end de la fête de Victoria, en mai, c'est le Huron Fringe Birding Festival au parc MacGregor Point. Le matin est rempli de randonnées guidées. L'après-midi, il y a d'autres randonnées, ainsi que des ateliers sur l'identification des oiseaux et la photographie de la nature. Le festival est très couru. Il faut donc s'y inscrire.

Au milieu de mai, c'est de nouveau au parc The Pinery que vous voudrez aller pour son Migration Weekend (week-end de la migration). Vous pourrez y célébrer le retour des oiseaux chanteurs en participant au baguage de ces oiseaux avec l'Ontario Bird Banding Association. Vous aurez l'occasion de voir de très près ces spectaculaires grands voyageurs quand ils arborent l'éblouissant plumage de leur saison de reproduction. Vous pourrez peut-être même en tenir un entre vos mains! Des randonnées guidées par des experts de la région sont organisées chaque jour pour les observateurs d'oiseaux.